Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Logements recyclables

Presse - 8 novembre 2010

L'agence d'architecture Parc architectures a imaginé un bâtiment abritant plusieurs logements adaptables, sur l'Île de Nantes.

Le concept de logement adaptable tout au long du développement de la vie de chaque ménage est de plus en plus souvent évoqué. Parc architectures a souhaité le concrétiser dans un projet d'habitat collectif de 24 logements, situé sur l'Île de Nantes, en mitoyenneté avec un ancien bunker et un immeuble faubourien. "Aujourd'hui, il faut proposer des logements adaptables à chaque famille, facilement transformables et performants pour la revente", assure la maîtrise d'œuvre dans un dossier de presse. "Ces transformations pour être réalisables pour quelques milliers d'euros, sont à anticiper dans le plan initial. Il faut concevoir des façades permettant plusieurs configurations de cloisonnement et positionner judicieusement les gaines techniques." D'où l'idée de logements "recyclables" qui sont censés pouvoir être remodelés, à un coût accessible, par les nouveaux occupants.

Comment les architectes ont-ils raisonné pour aboutir à des appartements qui soient le plus facilement adaptables ? Ils ont été "organisés avec un principe parents/enfants au lieu du découpage habituel jour/nuit", résume l'équipe de maîtrise d'œuvre. Le séjour est ainsi placé en position centrale, les chambres distribuées de part et d'autre. Les salles d'eau sont installées aux deux extrémités du logement, et le hall d'entrée est positionné de manière à pouvoir séparer l'appartement en deux. "On peut ainsi faire évoluer, moyennant quelques portes et cloisons, son appartement au fur et à mesure de l'évolution de la vie de la famille pour accueillir un jeune adulte, une activité libérale ou un colocataire."
Source : batiactu