Le bleuissement des bois

Presse - 3 février 2020
  1. Généralités

Le bleuissement se manifeste par une coloration permanente du bois gris bleu. Cette couleur est plus ou moins intense selon l’humidité des bois et la profondeur des couches de bois touchés.

Cette coloration est lié à la présence de champignons lignicoles appartenant à la classe des Ascomycètes, qui se nourissent des substances nutritives contenues dans les cellules du bois (amidon, sucres, protéines).  Les désordres sont d’ordres esthétiques, car ils assurent leur nutrition seulement aux depens des substances de réserve contenues dans les cellules parenchymateuses des aubiers principalement. Il n’y a pas de dégradations des constituants cellulaires, donc pas de perte des caractéristiques mécaniques du bois.

La coloration anormale n’est pas imputable à une transformation du bois sous l’influence du champignon, mais seulement à la coloration des filaments mycéliens eux-mêmes dans les cellules ligneuses ; c’est la réfraction de la lumière sur la coloration des hyphes brunes qui donne la teinte au bois, bleuâtre à grisâtre.

       2.  Conditions de développements

L’humidité requise est toujours supérieure à 30%, taux que le bois atteind rapidement quand une grume ou des sciages séchent naturellement au printemps dans une région tempérée. Lors d’un hivers doux, des sciages peuvent bleuir très rapidement, car les champignons de bleuissement resistent bien aux gelées normales des régions tempérées ; les hautes températures arrêtent leur developpement mais il faut les y maintenir longtemps pour obtenir leur mort.

Le champignon ne peut pas se développé si le bois est gorgé d’eau (absence d’oxygène), d’où la conservation des grumes par immersion ou aspersion.

 

      3.  Caractéristiques du bois bleui

Le bois altéré par les agents de bleuissement garde l’intégralité des ses propriétés mécaniques. Les filaments créant de petites perforations mécaniques (en non enzymatiques) dans la paroi cellulaire, le pouvoir d’absorption des bois bleuis est augmenté. Les bois bleuis peuvent être employés partout ou la coloration n’a pas d’importance.

Les bois bleuis sont propres à toutes utilisations structurelles, dans la mesure ou l’on observe les règles de mise en œuvre et d’exposition des produits finaux classiques.


      4.  Impact de la crise des scolytes

L’attaque de scolytes s’accompagne d’un bleuissement rapide des bois. Le champignon de bleuissement s’introduit dans les galeries creusées par les insectes, entrainant la dégradation de  l’aspect esthétique du bois

Source : Adkalis  /  Source image : FPInnovations