Plancher bois - article 2

Adapter le plancher au type de construction
Presse - 5 novembre 2018

Construction neuve, rénovation, combles aménageables ou vide sanitaire sont autant de paramètres  intervenant  dans le choix de la manière de réaliser un plancher porteur en bois. Sa mise en œuvre doit être conforme au DTU 51-3.

Construction neuve : les paramètres déterminants

Les planchers reposent principalement sur des structures soit en béton (dalle ou poutraison armée) ou soit en bois (pilotis, poutraison en bois massif ou dérivée du bois).

  •  Cas 1 : plancher bois sur support béton
  •  Cas 2 : plancher bois sur support bois

Rénovation d'une maison ancienne : les paramètres déterminants

Dans une maison en rénovation, le plancher en bois repose sur des solives. Deux techniques sont possibles : le scellement dans les murs ou le recours à la muralière (poutre scellée le long d'un mur).

  • Le scellement dans les murs de pierre existants
  • La pose d'une muralière

Cas des combles aménageables en fermettes industrielles : les paramètres déterminants

La pose d'un plancher sur les entraits de fermettes d'une charpente n'est pas toujours possible. Soit l'entraxe des fermettes ne correspond pas aux dalles de plancher standard ; soit les entraits ne permettent pas de supporter les charges d'utilisation prévues. Dans ce cas il faut recourir à la pose de solives, entretoises et lambourdes.

  •  les solives
  •  L'entretoisement
  •  Le lambourdage

Plancher sur vide sanitaire, cave ou sous-sol humide

La réalisation d'un plancher de bois sur vide sanitaire, cave ou sous-sol nécessite de prendre des précautions particulières au regard de l'humidité.

  •  Ventilation, isolation et étanchéité
  • Chois et fixation des solives

L'ensemble des cas ou points sonts développés dans le lien joint.

Source : bois.com