Noël scandinave

Histoire et traditions
Actualité - 1 décembre 2017

Noël en Norvège

Le Noël norvégien débute assez tôt. Dès la fin du mois de novembre, les habitants ornent leur maison de branches de houx et les rues d'Oslo se parent de sapins illuminés. Un moyen pour les Norvégiens de réchauffer l'atmosphère, dans un pays où le soleil ne pointe le bout de son nez que quelques heures par jour en hiver.

Durant la période de l'Avent, les habitants sont souvent conviés à des « Julebord », des fêtes d'avant-Noël organisées par les entreprises pour les employés.

Contrairement à la France où Noël se fête principalement le 24 et le 25 décembre, la Norvège fait durer le plaisir en fêtant la « petite veille de Noël » le 23 décembre. Ce jour-là, les familles se réunissent pour décorer le sapin, faire du pain d'épices et manger tous ensemble un pudding de riz-au-lait chaud parfumé à la cannelle, au sucre et au beurre. Ce gâteau traditionnel se partage à la façon d'une galette des rois dont l'une des parts contient une amande. Le gourmand qui la trouve gagne... un cochon en pâte d'amandes !

Ensuite, la veille de Noël, les cinq cloches de l'église retentissent pour signaler qu'il est temps d'ouvrir les cadeaux. Et oui, les Norvégiens déballent leurs présents le 24 et non le 25, comme c'est le cas dans la plupart des pays. Ce soir-là, la table est garnie de pinnekjøtt (côtes d'agneaux séchées et fumées), de ribbes (côtes de porc) et de lutefisk (cabillaud séché). Le risengrynsgrøt orné d'amandes grillées est généralement servi en dessert et la boisson traditionnelle est le gløgg, un vin chaud dans lequel les Norvégiens aiment tremper leur pepperkake, une sorte de cookie en pain d'épices parfumé au gingembre, à la cannelle, etc.

Enfin, le 25 décembre n'est pas vraiment fêté en Norvège. Les locaux préfèrent utiliser cette journée et les suivantes (jusqu'au jour de l'an) pour rendre visite à leur famille.

Noël en Suède

Les traditions de Noël en Suède sont assez similaires à celles de la Norvège. On rend visite à la famille entre Noël et le nouvel an, on allume des bougies dans la plupart des foyers et on décore son arbre de Noël aussi joliment que possible avant les fêtes. Ce dernier point est d'ailleurs un grand moment pour certaines familles qui souhaitent couper leur sapin elles-mêmes dans la forêt. Toutefois, selon le site internet de l'office du tourisme du pays, « la plupart des Suédois croient – à tort – qu'ils ont le droit d'abattre n'importe quel arbre dans la forêt à l'aide d'une hâche ou d'une scie ou, comme on le fait dans la ville de Värmland, situé à l'ouest du pays, avec un fusil de chasse ». Si couper soi-même son arbre de Noël peut paraître amusant, chacun sait que cet acte empiète grandement sur la vie sauvage aux alentours et que cet acte ne doit pas être fait au hasard.

Côté nourriture, les plats sont également similaires à ceux servis en Norvège. Les Suédois raffolent entre autres du gløgg, appelés glögg en suédois. La table est ornée de pieds de cochon en gelée, de saucisses, de lutfisk (dont l'écriture est légèrement différente à celle de la Suède), de jambon (avec des œufs brouillés et de la moutarde), de pâtés fait  maison, d'un plat à base d'anchois appelé gubbröra et de quelques filets de hareng. Autrefois, une assiette de porridge était laissée sur la table pour les lutins, qui, d'après la légende, vivaient dans les cours de fermes.

Concernant les cadeaux, la tradition veut que quelques jours avant Noël, les membres d'une même famille tirent au sort le prénom de la personne à laquelle ils vont offrir un présent. Les cadeaux sont ensuite distribués anonymement et chacun doit deviner qui est l'auteur de son cadeau.

Noël au Danemark

A partir du 1er décembre, les Danois décorent leur maison de couronnes fabriquées à partir de branches d'épicéa et de baies rouges, surmontées de 4 bougies. Chaque dimanche, les habitants allument l'une des bougies de sorte à ce que les quatre soient fondues pour la veille de Noël. De leur côté, les enfants reçoivent souvent des calendriers de l'Avent contenant une friandise pour chaque jour de décembre jusqu'à Noël.

Les sceaux de Noël danois sont également connus dans le monde entier. Fabriqués par l'association Julemaerkefonden chaque année depuis 1904, ces décorations sont vendues dans le but de récolter de l'argent pour des œuvres de charité et décorent souvent les lettres envoyées au cours du mois de décembre.

Enfin, les arbres de Noël sont décorés d'une étoile en argent ou en or plantée sur le sommet du sapin et entourée de drapeaux danois.

Au Danemark, un repas de Noël traditionnel est composé d'un canard ou d'une oie fourrée aux pommes et aux prunes, de patates douces, d'une sauce cranberry, de lamelles de betteraves et de chou rouge. Ce menu s'apparente fortement à celui servi aux Etats-Unis pour Thanksgiving.

En dessert, les Danois servent souvent du riz-au-lait servi en deux façons : risengrød, soit un riz-au-lait chaud ou un riz au lait à l'amande préparé à la française.

Noël en Finlande

Au moment de Noël, la Finlande se transforme en véritable atelier du Père Noël. D'ailleurs, les habitants s'amusent souvent à raconter que le Père Noël est originaire de Finlande. Ce dernier se régalerait sûrement du repas traditionnel généralment composé de porc rôti et de divers poissons en accompagnement. Le riz au lait très poplaire en Scandinavie est ici mangé pour le petit-déjeuner. Côté desserts, les Finlandais se régalent généralement de biscuits au gingembre, de chocolats et de glögi, le vin chaud à la finnoise.

Source : www.finediningglovers.fr / photos : et-si-on.com - plurielles.fr - madmoizelle.com