Construire ou rénover ?

Les critères subjectifs (1/3)
Presse - 1 mars 2018

Qui, candidat à l’accession à la propriété ou souhaitant changer d’habitation, ne s’est pas posé cette question épineuse “Construire ou rénover?” ?

Les réponses, car bien sûr elles sont multiples, ne permettent pas, généralement, de trancher de façon nette.

Normal, la frontière n’est pas nette entre les 2 : construire, facile à définir, rénover, ça commence à quel moment, – est-ce lorsque les volumes initiaux sont inchangés ? – est-ce un rapport entre valeur initiale et valeur nouvelle apportée ? – est-ce un pourcentage maximal de travaux à ne pas dépasser par rapport à la valeur d’achat du bien ?

Une construction neuve ou une réhabilitation d’ancien, le choix est soumis à de nombreux critères et/ou paramètres.

Parmi ces paramètres, il en est un qui, bien que subjectif, nous semble très important, peut-être le plus important : “quel type d’habitat m’attire, plutôt du neuf, plutôt de l’ancien ?”

Un autre critère, rarement pris en compte, nous semble pourtant très important : l’environnement, dans le sens de l’impact du choix sur les émissions de gaz à effet de serre, la consommation de ressources fossiles …

Source : build-green  /  photo : parcpyrennees-ariegeoises.fr